NATURELLEMENT BIEN
Les Médecines Douces Autrement...




Public Version 2.53
© 2019

Rechercher :

8. Herboristerie Unitaire Plantes Médicinales

 8. Herboristerie Unitaire Plantes Médicinales
Liste des Produits de " 8. Herboristerie Unitaire Plantes Médicinales"
Articles de 11 à 20 (sur 22)
Photo Référence Désignation Prix TTC Qté Acheter
MENTHE VERTE BIO SK30 NN0070 MENTHE VERTE BIO SK30
Famille : 02. Nutrithérapie / 8. Herboristerie Unitaire Plantes Médicinales
TONIQUE & DIGESTIVE

Nom botanique : Mentha Viridis
Classification botanique : Famille des lamiacées ( lamiaceae )
Partie utilisée : Feuilles mondées
Qualité : Issu de l'agriculture biologique

Formes et préparations : séchage, comprimés, gélules, bonbons, huiles, pommades, lotions, infusions, teintures, décoctions

La menthe verte œuvre à l’assimilation d’un bon repas, elle apaise la toux, l’enrouement, le rhume, régule également le manque d’appétit. L’infusion éclate en bouche, un feu d’artifice et de fraîcheur. Plante ornementale ou condimentaire, la menthe fait aussi partie de l'histoire de la phytothérapie. Elle est réputée pour ses capacités à relâcher les muscles, à traiter les problèmes digestifs et pour ses vertus antiseptiques et tonifiantes. Elle stimule aussi la sécrétion biliaire et la transpiration.

Sachet KRAFT 30 g

Les propriétés médicinales de la menthe
- Utilisation Interne : Troubles digestifs : efficace en cas de constipation ou de diarrhée. Troubles urinaires : effet diurétique. Toux et rhume : apaisante.
- Utilisation Externe : Antidouleur : douleurs articulaires, musculaires et maux de tête. Problèmes respiratoires : efficace contre les affections similaires aux bronchites. Contre des affections de la peau : soulage les douleurs liées aux piqûres d'insectes et d'animaux et prévient la formation de crevasses.
Indications thérapeutiques usuelles : Troubles digestifs (digestion difficile, ballonnements, flatulences), inflammation du système respiratoire, douleurs articulaires, musculaires ou maux de tête. Démangeaisons cutanées ou infection buccale. Autres indications démontrées : Prévention des inflammations cutanées de tous les types, même l'eczéma. Stimule la production de sucs digestifs et de la vésicule biliaire. Elle est efficace lors des épisodes de gastro-entérite et contre les douleurs névralgiques. Elle a également des effets tonifiants.

Utilisation et posologie de la menthe & dosages :
La menthe est souvent proposée sous forme de préparations industrielles ou artisanales. On peut citer les gélules, les lotions, les crèmes à base de menthol, la teinture ou les huiles essentielles. Pour ces dernières, on préconise généralement trois prises quotidiennes de 2 à 4 gouttes. Pour la teinture (à 45%), ce sont 2 à 5 ml à la même fréquence qu'il faut utiliser.
- En infusion : une cuillère à soupe de feuilles pour 150 ml d'eau bouillante. Pour un litre d'eau, peser 15 g de feuilles. Laisser bouillir dix minutes et prendre 3 à 4 tasses par jour.
- En gargarisme : 50 g de feuilles séchées pour un litre d'eau et laisser bouillir durant dix minutes.

Précautions d'emploi de la menthe : En usage interne, il ne faut pas administrer de menthe aux enfants de moins de 5 ans. Quant à l'huile essentielle, son utilisation doit faire suite à une prescription médicale. Il est important de ne pas la donner aux enfants de moins de 12 ans et aux femmes enceintes ou durant l'allaitement. Pour un usage externe, il faut vérifier que la peau ne présente pas de lésions ou d'inflammations. Eviter les applications trop proches des voies respiratoires, du fait des risques de spasmes.
Contre-indications : La menthe est à proscrire chez les personnes souffrant de la vésicule biliaire, tout comme chez les patients ayant souffert de troubles hépatiques graves. Il en va de même pour les personnes sujettes à l’hypertension.

Effets indésirables : En usage interne, la menthe, consommée à haute dose, peut provoquer des troubles intestinaux et des céphalées. Des risques d'hypertension ont également été signalés, ainsi que la mort par action sur le bulbe rachidien.

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments : Pas d'interaction connue.

Interactions avec des médicaments : Les dangers connus de la menthe résultent de la limitation des effets de certains médicaments pour le cœur (inhibiteurs calciques). Elle bloque également l'élimination de toute une gamme de médicaments. Le danger provient de la difficile compréhension de ce phénomène à l'heure actuelle.

 

Plus d'infos >>>
7,50 €
RONCE BIO SK50 NN0071 RONCE BIO SK50
Famille : 02. Nutrithérapie / 8. Herboristerie Unitaire Plantes Médicinales
Astringente & Diurétique

Nom botanique : Rubus Fructicosus
Classification botanique : Famille des rosacées ( Rosaceae )
Partie utilisée : Feuilles coupées
Qualité : Issu de l'agriculture biologique

Formes et préparations : infusions, décoctions, teinture mère, macérats glycérinés.

La ronce est traditionnellement utilisée pour soulager les divers troubles menstruels, la diarrhée ainsi que les irritations de la bouche et de la gorge et favoriser le bien-être respiratoire. Goût légèrement sucré et astringent. De par leurs propriétés antibactériennes, les feuilles séchées de la ronce sont très utiles pour prévenir les maux de l’hiver, mais aussi les caries dentaires. Le mûrier sauvage est également conseillé en cas de diarrhée ou d’affection de la cavité buccale. En dermatologie, il régule la production de sébum.

Sachet KRAFT 50 g

Les propriétés médicinales de la ronce
- Utilisation Interne : Astringente et antidiarrhéique : la ronce est préconisée en cas de diarrhée, qu'elle soit d’origine virale, parasitaire ou bactérienne. Antioxydante et antivirale : grâce à ses tanins limitant l’entrée des virus dans l’organisme, la ronce prévient les maux de l'hiver. Vasoconstrictrice : elle est utilisée en cas de règles abondantes, mais aussi de sinusite et de rhume.
- Utilisation Externe : Régulatrice de sébum : la ronce soigne les dermatoses suintantes comme l'acné, les dartres et l’eczéma ; elle protège le cuir chevelu. Astringente : en bain de bouche ou gargarisme, le mûrier sauvage traite gingivites, angines, pharyngites et névralgies dentaires. Antibactérienne : elle peut soigner les blessures légères et prévenir les caries.

Indications thérapeutiques usuelles : Diarrhée. Prévention des maux de l'hiver : rhumes, sinusites. Dermatoses suintantes (acné, eczéma, dartres). Inflammations de la cavité buccale (gingivites, pharyngites, angines, douleurs dentaires). Blessures légères, plaies peu profondes. Prévention des caries dentaires. Autres indications démontrées : Hémorroïdes, règles abondantes, pertes blanches.

Utilisation et posologie de la ronce & dosages :
- Une tisane anti-diarrhée : Pour une tasse : Porter 200 ml d’eau à ébullition. Ajouter 1 cuillère à café de feuilles de ronce séchées. Laisser infuser 10 minutes. Boire trois tasses par jour en arrêtant dès l’amélioration des symptômes.
- Contre les ulcérations de la gorge, les aphtes, la stomatite, la gingivite : Bains de bouche : faire une décoction avec 2 cuillères à soupe de feuilles séchées pour un bol d’eau. Faire bouillir 2 à 3 min puis filtrer. Laisser refroidir et faire 2 bains de bouche par jour.
- Contre les ulcères atones : Compresses : imbiber un linge de la décoction conseillée ci-dessus et appliquer 2 fois par jour.
- Contre les crevasses en cas d’allaitement : Compresses : imbiber un linge de la décoction conseillée ci-dessus et appliquer 2 à 3 fois par jour sur tout le sein.
- Une lotion régulatrice spécial peau grasse : Faites infuser, pour une tasse d’eau, une cuillère à café d’un mélange à parts égales de feuilles de ronce, de fleurs de lavande et de romarin. Filtrez la préparation avec un filtre à café. Appliquez en lotion sur le visage (compresse), mais aussi le cuir chevelu ou les parties du corps en excès de sébum ou dévitalisées. Utilisez cette lotion dans les 48 heures.
- En décoction une cuillère à soupe par tasse faire bouillir 2 minutes puis infuser 10 minutes ; 3 tasses par jour entre les repas.
- En décoction une poignée de feuilles dans un litre d'eau faire bouillir 15 minutes ajouter 2 ou 3 cuillères de miel pour gargarismes et bains de bouche.

Précautions d'emploi de la ronce : En cas de diarrhées, stopper le traitement dès l’amélioration des symptômes pour éviter que s’en suive une constipation. À éviter en cas de constipation.

Contre-indications : Déconseillé aux femmes enceintes, en raison de son action sur le muscle utérin.

Effets indésirables : A ce jour et aux doses recommandées, la ronce ne présente pas de toxicité ni d’effets indésirables. Attention : Les plantes ne sont pas des remèdes anodins. Ne jamais dépasser les doses indiquées.

Plus d'infos >>>
7,50 €
ROSE PALE DU MAROC BIO SK25 NN0072 ROSE PALE DU MAROC BIO SK25
Famille : 02. Nutrithérapie / 8. Herboristerie Unitaire Plantes Médicinales
Adoucissante & Tonifiante

Nom botanique : Rosa Gallica
Classification botanique : Famille des rosacées ( Rosaceae )
Partie utilisée : Boutons
Qualité : Issu de l'agriculture biologique

Formes et préparations : infusions, collyres, poudres, huile essentielle, tisanes, bains, masques, compresses, vaporisateurs, injections vaginales

La rose est traditionnellement utilisée pour son action adoucissante et apaisante des émotions. L’infusion de rose est astringente, tonique, rafraîchissante pour la peau et tonifie l’organisme en général. Un goût floral unique. Outre à être utilisée en parfumerie, la rose contient une huile essentielle aux propriétés sédatives, aphrodisiaques et apaisantes incontestables. Elle constitue également un excellent antirides, véritable alternative biologique, naturelle et durable aux crèmes de soin.

Sachet KRAFT 25 g

Les propriétés médicinales de la rose
- Utilisation Interne : Traitement des diarrhées, affections du système respiratoire, asthme, tuberculose pulmonaire, troubles cardio-vasculaires, hémorroïdes, affections cutanées.
- Utilisation Externe : Traitement des aphtes, gingivites, plaies fongueuses, leucorrhées, infections vaginales et inflammations des paupières. C'est également un antirides utilisé pour réparer la peau sèche et lutter contre l’eczéma et les contusions.

Indications thérapeutiques usuelles : Les diverses variétés de roses ont des propriétés astringentes, cicatrisantes, toniques, anti -inflammatoires. Autres indications démontrées : Les diverses variétés de roses ont également des propriétés antihémostatiques et régénératrices.

Utilisation et posologie de la rose & dosages :
- Infusion de rose pour la santé : Une belle pincée de pétales séchés est mise à infuser dans une tasse d'eau bouillante à raison de 3 tasses par jour. Cette tisane soulage le rhume, soigne les diarrhées, fortifie et tonifie les poumons, et l'organisme en général.
- Employée en bain de bouche, l'infusion concentrée de pétales de rose soulage les inflammations des gencives et les maux de gorge.
- Soulager les maux de gorge : Faites chauffer doucement, pendant 20 minutes, trois cuillères à soupe de pétales de rose séchés dans 150 g de miel. Filtrez en exprimant. Prendre trois cuillères à café par jour pour soulager les maux de gorge. 
- Infusion pour usage interne : 20 g de pétales de rose dans 1 l d'eau pendant dix minutes, à consommer trois fois par jour.
- Infusion pour usage externe : 3 pincées de pétales de rose dans 1 tasse d'eau bouillante.
- L'huile de macération de pétales de rose pour la jeunesse de la peau : Remplissez un bocal de pétales. Couvrez d'huile d'olive. Laissez macérer au soleil pendant 15 jours ou au bain-marie durant 2 heures. Filtrez. Cette huile est un excellent raffermissant et adoucissant pour la peau.
- Pâte : 750 g de sucre avec 250 g de pétales frais de boutons de rose.
- Le vinaigre à la rose pour raffermir la peau : Remplissez un bocal de pétales de rose. Couvrez de vinaigre de cidre et laissez macérer 15 jours. Filtrez et embouteillez. Diluez 5 cuillères à soupe de vinaigre à la rose dans l'eau de la baignoire et profitez d'un bain relaxant et raffermissant.
- Gargarisme : de 1 à 2 cuillères à soupe de vinaigre rosat dans 1 verre d’eau chaude. Le vinaigre rosat se prépare avec 60 g de pétales de roses rouges, additionnés à 750 g de vinaigre rouge ; le tout doit macérer pendant une semaine, puis être filtré.
- Injection vaginale : 1 cuillère à soupe de vinaigre rosat avec 1 l d'eau tiède.

Précautions d'emploi de la rose : Il faut tester l' huile essentielle de rose dans le pli du coude quarante -huit heures avant son utilisation pour éviter toute allergie , puis conserver les préparations à l'abri de la chaleur, de l' humidité et hors de portée des enfants.

Contre-indications : Il faut éviter son utilisation en cas d'antécédents allergiques ainsi que chez l’enfant. Toujours demander le conseil de son médecin ou de son pharmacien avant utilisation, en particulier des huiles essentielles.

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments : Associé à l’huile essentielle de géranium rosat et à l'huile végétale d’argan et de rose musquée, le rosier fonctionne comme un puissant sérum antiâge. Associé à l'huile de jojoba et à l'huile de sésame, il constitue un sérum antivergetures.

Interactions avec des médicaments : Pas d'interaction connue.

Plus d'infos >>>
8,95 €
SAUGE BIO SK50 NN0073 SAUGE BIO SK50
Famille : 02. Nutrithérapie / 8. Herboristerie Unitaire Plantes Médicinales
DÉPURATIVE & CIRCULATOIRE

Nom botanique : Salvia Officinalis
Classification botanique : Famille des labiées (Lamiaceae )
Partie utilisée : Feuilles 1er choix
Qualité : Issu de l'agriculture biologique

Formes et préparations : infusions , feuilles fraîches, teintures.

La sauge est principalement utilisée en cas d’anxiété, contre l’excès de transpiration ou pendant les troubles de la ménopause, en cas de gencives fragiles et pour stopper la lactation. La tisane a un goût très doux. Plante digestive par excellence, la sauge possède de multiples vertus médicinales, de la régulation de la transpiration à celle des cycles menstruels en passant par les maux de gorge, la gingivite et la désinfection des plaies. Son usage autre que celui culinaire nécessite toutefois quelques précautions du fait de la forte présence de thuyone dans son huile essentielle.

Sachet KRAFT 30 g

Les propriétés médicinales de la sauge
- Utilisation Interne : Astringente et antiseptique : en gargarismes, la sauge calme les maux de gorge et la toux du fumeur. Elle est aussi utilisée en cas de gingivite (la sauge a des propriétés anti-inflammatoires), de pharyngite, d'amygdalite ou d’aphte. Fébrifuge : elle aide à faire baisser la fièvre. Tonique nerveux : stimulante des glandes surrénales, la sauge est conseillée en cas d'état dépressif, d'asthénie, de vertiges et d'hypotension. Digestive : la sauge facilite la digestion gastrique. Elle aide aussi à traiter les vomissements, les diarrhées et les douleurs abdominales. Stimulante hormonale : la sauge aide à régulariser les cycles menstruels ainsi qu'à calmer les douleurs des règles. Elle combat les bouffées de chaleur au moment de la ménopause, ainsi que d'autres troubles liés à cette période. Parmi les autres affections gynécologiques soignées par la sauge, citons encore la leucorrhée. Antisudorifique : la sauge est la plante la plus efficace pour lutter contre une transpiration excessive et pour la réguler.
- Utilisation Externe : Astringente et antiseptique : les feuilles fraîches de sauge peuvent servir de soin de premier secours en cas de morsure ou de piqûre. La sauge désinfecte les plaies et aide à la cicatrisation.

Indications thérapeutiques usuelles : Affections bucco-pharyngées, troubles digestifs, régulation de la transpiration, troubles de la ménopause et ceux liés au cycle menstruel. Autres indications démontrées : Fièvre, effet hypoglycémiant.

Utilisation et posologie de la sauge & dosages :
- En cas de maux de gorge, une infusion de sauge peut être préparée et utilisée en gargarismes jusqu'à cinq fois par jour. Dans ce cas, 1 à 3 g de feuilles séchées sont à infuser dans une tasse d'eau bouillante durant dix minutes. En usage interne, le dosage recommandé est de trois tasses par jour.
- Pour faciliter la digestion, 2 ml de teinture sont à avaler avec un verre d'eau deux fois par jour.
- stimulant : Infusion (5g de feuilles/l, 15 mm; et vin de sauge (80g de feuilles/l, macéra­tion 8 jours), 1 à 3 cuillérées à soupe après les repas
- Teinture de sauge : Contre la transpiration excessive, bouffées de chaleur lors de la ménopause, problèmes de digestion, refroidissement, troubles digestifs, toux, bronchite. Ingrédients : Feuilles séchées de sauge (10 à 15 gr pour un bocal de 300 ml environ), Eau-de-vie (de grain ou par exemple vodka), Bocal de 300 ml (avec un couvercle, par exemple un pot de confiture), Filtre à café et un flacon teinté pour stocker la teinture. Préparation : Remplissez dans un bocal jusqu'à un tiers de sa hauteur des feuilles séchées de sauge. Recouvrez d'eau-de-vie (ex. Vodka) les feuilles de sauge (l'eau-de-vie doit arriver en haut du bocal). Fermez bien ce bocal. Laissez tirer ce mélange pendant 2 à 3 semaines (vous noterez après un certain temps un changement dans la coloration de la teinture), mélangez de temps en temps. Filtrez le mélange, par exemple à l'aide d'un filtre à café. Remplissez ensuite cette teinture dans un flacon teinté (brun foncé) pour conserver son efficacité (vous pouvez acheter ce genre de flacon en pharmacie). Fermez bien, ajoutez la date et le nom de la teinture. Posologie : Prenez 1 cuillère à café de ce mélange par exemple en cas de transpiration excessive. Pour une posologie plus personnalisée, demandez conseil à votre pharmacien.

Précautions d'emploi de la sauge : L'Agence européenne du médicament recommande de ne pas utiliser la sauge plus de deux semaines en usage interne et une semaine en application locale.

Contre-indications : L'huile essentielle de sauge contient de la thuyone, une substance abortive et neurotoxique. Pour cette raison, son utilisation est déconseillée aux femmes enceintes, mais aussi aux personnes souffrant d’épilepsie.

Effets indésirables : En respectant les doses, la sauge ne provoque que très rarement des effets indésirables, qui se traduisent dans ce cas par des nausées ou des vomissements. En revanche, au-delà de 15 g par jour, elle est susceptible de causer des palpitations, des bouffées de chaleur, des convulsions et des vertiges.

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments : Pas d'interaction connue.

Interactions avec des médicaments : En raison de la quantité de vitamine K contenue dans la sauge et de son action anticoagulante, cette plante doit être utilisée avec précaution chez les personnes se trouvant sous traitement médicamenteux anticoagulant. La sauge est également susceptible d'interagir avec des médicaments contre l'anxiété (les benzodiazépines), les troubles psychiques (neuroleptiques) et l'épilepsie.

Plus d'infos >>>
9,50 €
CALENDULA (SOUCI OFFICINAL) BIO SK50 NN0074 CALENDULA (SOUCI OFFICINAL) BIO SK50
Famille : 02. Nutrithérapie / 8. Herboristerie Unitaire Plantes Médicinales
Usage externe cicatrisante

Nom botanique : Calendula Officinalis
Classification botanique : Famille des astéracées (Asteraceae)
Partie utilisée : Feuilles 1er choix
Qualité : Issu de l'agriculture biologique

Formes et préparations : pommades, crèmes, gels, baumes, teintures mères, huiles, collyres, ovules vaginales, infusions à usage externe

Le souci s’utilise uniquement en usage externe connue pour le bien-être de la peau et des femmes. Les fleurs de souci offre un macérât huileux de grande qualité. Consultez votre médecin pour toute médication. Plante de prédilection de la phytothérapie, reconnue pour ses vertus calmantes et cicatrisantes, le souci officinal est un remède souverain pour les petits problèmes cutanés.

Sachet KRAFT 50 g

Les propriétés médicinales du souci
- Utilisation Interne : Surtout utilisé par voie externe, le Calendula officinalis permet également quelques applications internes uniquement sur prescription médicale. Gynécologie : régularise les cycles menstruels. Problèmes hépatiques : actions drainante et purifiante (nettoyage du foie). Troubles digestifs : soulage les inflammations gastriques. Agit également sur la fièvre, les maux de gorge et de bouche et renforce le système immunitaire. DEMANDEZ CONSEIL A VOTRE MEDECIN NE PAS UTILISER EN AUTOMEDICATION.
- Utilisation Externe : Prioritairement en dermatologie, contre les problèmes cutanés bénins. Action adoucissante, hydratante : peaux sèches et réactives, peaux délicates (bébés et jeunes enfants). Action calmante, régénérantes, Antioxydante : écorchures, coupures, gerçures, crevasses, feu du rasoir, coups de soleil. Action nettoyante, antibactérienne, cicatrisante : petites plaies (même infectées, notamment par le staphylocoque doré), eczéma, psoriasis, acné, furoncles, ulcères, mycoses. Action anti-inflammatoire, anti-œdémateuse, antidouleur : brûlures légères, piqûres d’insectes, urticaires, contusions. En ophtalmologie : conjonctivites.

Indications thérapeutiques usuelles : Problèmes cutanés bénins : petites plaies, érythèmes fessiers, croûtes de lait (bébés), crevasses, gerçures, dartres, écorchures, coupures, coups de soleil, piqûres d'insectes, feu du rasoir, eczéma, psoriasis, mycoses, aphtes. Autres indications démontrées : Troubles digestifs (gastrites), problèmes hépatiques, douleurs menstruelles, dérèglement du cycle, fièvre, douleurs musculaires.

Utilisation et posologie du souci & dosages :
- On trouve, dans le commerce, de nombreuses préparations à base de Calendula officinalis (crèmes, gels, pommades), dont l'usage est exclusivement externe et vise à faciliter la cicatrisation en cas d'irritations, de brûlures ou d'écorchures. Il est indispensable de toujours se conformer aux notices des produits ou aux recommandations d'un médecin pour connaître les règles d'application.
- L'huile de calendula est utilisée en massage, sur les peaux sèches et irritées, 2 ou 3 fois par jour.
- L'infusion de souci officinal est préparée à partir d'une ou deux cuillères à café de fleurs séchées, incorporées à 200 ml d'eau bouillante. L'infusion est utilisée localement, en compresses (fatigue oculaire, lavage des petites plaies), en gargarismes et en bains de bouche ou comme désinfectant vaginal.
- En teinture, les utilisations sont semblables à celles de l'infusion.

Précautions d'emploi du souci : L'usage par voie interne (infusion, teinture mère) en médication est interdit sans un avis médical.

Contre-indications : Usage interne interdit aux femmes enceintes ou allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans.

Effets indésirables : Une application prolongée de certaines préparations contenant de l'alcool (teinture mère) peut engendrer des irritations. Par ailleurs, des réactions allergiques sont possibles chez les sujets sensibles aux plantes de la famille des astéracées.

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments : Pas d'interaction connue.

Interactions avec des médicaments : Pas d'interaction connue.

Plus d'infos >>>
9,50 €
SUREAU BIO SK50 NN0075 SUREAU BIO SK50
Famille : 02. Nutrithérapie / 8. Herboristerie Unitaire Plantes Médicinales
Élimination et Drainage

Nom botanique : Sambucus Nigra
Classification botanique : Famille des caprifoliacées ( Caprifoliaceae )
Partie utilisée : Fleurs Montées
Qualité : Issu de l'agriculture biologique

Formes et préparations : infusions, tisanes, décoctions, jus, sirops, gélules, teintures mères, bonbons, compresses, cataplasmes, etc.

Les fleurs de sureau sont utilisées pour les états fébriles, dans les soins des infections respiratoires et la congestion nasale mais aussi en tant que dépuratif, diurétique et laxatif. Un goût aux notes de miel délicieusement parfumé. Le sureau noir est un arbuste dont les baies, mais surtout les fleurs et l'écorce, sont utilisées depuis l'Antiquité en phytothérapie pour traiter différents maux comme la fièvre, les irritations buccales et les infections respiratoires responsables des rhumes, toux grasses, sinusites, grippes, etc. Le sureau possède également des propriétés diurétiques, laxatives, antirhumatismales, etc.

Sachet KRAFT 30 g

Les propriétés médicinales du sureau
- Utilisation Interne : Infections respiratoires virales saisonnières (rhumes, grippes, sinusites, etc.), bronchites, fièvres. Troubles gastro-intestinaux. Rétention d'eau, cystites et infections urinaires. Irritations buccales (laryngite, pharyngite, stomatite, etc.)
- Utilisation Externe : Contre certaines affections de la peau : eczéma, hémorroïdes, contusions et brûlures.

Indications thérapeutiques usuelles : Affections inflammatoires du système respiratoire, troubles digestifs (digestion difficile, ballonnements, flatulences), rétention hydrique, irritations buccales, affections cutanées. Autres indications démontrées : Le sureau est indiqué contre les problèmes de surpoids : ses propriétés dépuratives permettent de nettoyer et purifier l'organisme en le forçant à éliminer ses toxines. Ses vertus médicinales sont également utilisées contre les rhumatismes, l'arthrite et l'arthrose, pour soulager les douleurs articulaires. C'est aussi, plus globalement, une plante profitable permettant de renforcer le système immunitaire. Quant aux baies de sureau, elles sont gorgées d'anthocyanines, offrant ainsi un pouvoir antioxydant, antiradicalaire et antiangiogénique.

Utilisation et posologie du sureau & dosages :
- En tisane, en faisant infuser deux cuillères à café de fleurs séchées de sureau dans de l'eau chaude.
- En décoction, en portant à ébullition de l'eau chaude additionnée de feuilles et d'écorces. Après filtration, consommer jusqu'à trois tasses quotidiennes. Cette décoction peut également se faire avec les baies uniquement (1 cuillère à café de baies séchées).
- Pour un usage externe (affections cutanées, hémorroïdes, douleurs articulaires, etc.), tremper des compresses dans ces préparations maison et les appliquer localement. Appliquées en cataplasme, les baies peuvent être utilisées pour soulager contusions, maux de dents et brûlures.

Précautions d'emploi du sureau : Pas de précautions particulières aux doses thérapeutiques indiquées. Cependant, les femmes enceintes ou qui allaitent, les enfants de moins de 12 ans et les personnes diabétiques ne doivent pas consommer de sureau par mesure de précaution.

Contre-indications : Le sureau est déconseillé chez les personnes souffrant de diabète : il entraîne des troubles du traitement par insuline. Il est également proscrit en cas d'anémie ou de porphyrie, une maladie sanguine complexe.

Effets indésirables : Des effets secondaires ont été observés, notamment en cas de surconsommation. Le sureau peut entraîner des troubles digestifs passagers ainsi qu'une odeur de transpiration plus prononcée, liée aux propriétés diaphorétiques de la plante. Du fait de leur teneur en sambunigrine, les baies peuvent parfois être toxiques et provoquer des douleurs gastriques, des vomissements, des vertiges mais aussi des convulsions.

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments : Il est possible que les effets du sureau puissent s'additionner à ceux des plantes ou des compléments ayant des propriétés anti-inflammatoires, décongestionnantes ou diurétiques.

Interactions avec des médicaments : Le sureau peut augmenter l'activité des médicaments diurétiques. Il peut aussi diminuer l'efficacité du traitement par immunodépresseurs.

Plus d'infos >>>
9,95 €
THÉ VERT BIO SK50 NN0076 THÉ VERT BIO SK50
Famille : 02. Nutrithérapie / 8. Herboristerie Unitaire Plantes Médicinales
Anntioxydant & Détoxifiant

Nom botanique : Thea Sinensis
Classification botanique : Famille des théacées, ( Theaceae )
Partie utilisée : Feuilles coupées
Qualité : Issu de l'agriculture biologique

Formes et préparations : infusions, tisanes, gélules de poudre totale, extraits.

Préconisé dans le cadre des cures minceurs, le thé vert stimule l’oxydation des graisses et favorise l’élimination des toxines grâce à son effet diurétique. Il aide naturellement la digestion. Un goût parfumé légèrement amer. Connu depuis des millénaires par les civilisations asiatiques, le thé vert est utilisé autant comme breuvage que comme remède, les médecines traditionnelles asiatiques lui prêtant effectivement de nombreux bienfaits. Les recherches scientifiques récentes ont mis en évidence ses propriétés thérapeutiques liées, en particulier, à sa riche teneur en polyphénols, à l'action antioxydante, et en caféine.

Sachet KRAFT 30 g

Les propriétés médicinales du thé vert
- Utilisation Interne : Stimulant : contre la fatigue. Favorise la perte de poids : traitements contre l'obésité et réduction du taux de cholestérol. Action bénéfique dans la lutte contre le cancer. Antioxydant. Effet hypoglycémiant : antidiabétique efficace. Stimule le système immunitaire, prévient la grippe et le rhume. Lutte contre le vieillissement et contre les troubles cognitifs. Action préventive contre les maladies cardio-vasculaires, le cancer et les troubles hépatiques. Prévention des caries et des infections buccales.
- Utilisation Externe : Aucune.

Indications thérapeutiques usuelles : Le thé vert, grâce à son taux important en caféine et en vitamine C, est un stimulant utilisé pour lutter contre la fatigue. La consommation de thé favorise la perte de poids, en particulier dans le cas de traitements contre l'obésité, et réduit le taux de cholestérol, grâce à l'action antioxydante des polyphénols. Le thé vert, contenant du fluor, participe à la prévention des caries. Autres indications démontrées : Son effet hypoglycémiant en fait un antidiabétique efficace. Il stimule le système immunitaire et prévient la grippe et le rhume. Les flavanes contribuent à la lutte contre le vieillissement et contre les troubles cognitifs. Son action préventive est efficace contre les maladies cardio-vasculaires, le cancer et les troubles hépatiques. Ses antioxydants s'opposent aussi aux agents responsables de la maladie d'Alzheimer.

Utilisation et posologie du thé vert & dosages :
- Les présentations du thé à utiliser en infusion sont très variées : feuilles entières séchées, sachets, thé soluble, thé noir aux feuilles fermentées, thé oxydé ou semi-oxydé (thé jaune, thé blanc et Oolong). Ces différences de préparation modifient ses propriétés.
- Le thé vert est aussi disponible sous forme d'extraits et de gélules. Dans ce dernier cas, il est indispensable de respecter les doses prescrites.
- Dans le cadre d'un régime amaigrissant, les infusions de thé vert doivent être bues quotidiennement, car l'action de ses principes actifs ne dépasse pas vingt-quatre heures. Elles seront prises, de préférence, une demi-heure avant les repas, afin d'optimiser leur action coupe-faim et de limiter leurs effets sur l'absorption du fer. Mieux vaut éviter, également, d'en boire le soir, car la caféine peut induire des insomnies.

Précautions d'emploi du thé vert : Le thé vert ne présente pas de forte toxicité, même à fortes doses. Cependant, son action stimulante et diurétique est à prendre en compte.

Contre-indications : Stimulant, le thé est contre-indiqué aux enfants et aux femmes enceintes. De même, sa consommation en grande quantité est déconseillée aux personnes souffrant d'insomnies, d’arythmie cardiaque et d'hypertension.

Effets indésirables : Du fait de la présence de caféine et d'une forte concentration en vitamine C, le thé vert peut provoquer une excitation excessive et des troubles de l'endormissement. Son importante teneur en flavonoïdes peut réduire, lorsqu'il est bu au cours des repas, l'absorption du fer. Il est donc déconseillé aux enfants et aux femmes enceintes d'en boire au cours des repas. Alors que son action de protection sur le foie a été démontrée, quelques rares cas d’hépatite ont été constatés, suite à la consommation de produits à base de thé.

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments : Pas d'interaction connue.

Interactions avec des médicaments : Le thé vert est riche en vitamine K, favorisant la coagulation. Une trop grande consommation pourra donc nuire à l'efficacité de certains traitements, en augmentant ou en diminuant leurs effets. Son action stimulante limitera l'effet des traitements contre l'anxiété et l'insomnie (de type benzodiazépines), contre l’hypertension et contre l'arythmie cardiaque.

Plus d'infos >>>
9,95 €
THYM BIO SK100 NN0077 THYM BIO SK100
Famille : 02. Nutrithérapie / 8. Herboristerie Unitaire Plantes Médicinales
RESPIRATOIRE & ANTISEPTIQUE

Nom botanique : Thymus Vulgaris
Classification botanique : Famille des théacées, ( Theaceae )
Partie utilisée : Feuilles mondées
Qualité : Issu de l'agriculture biologique

Formes et préparations : infusions, huiles essentielles, sirops et teintures.

Traditionnellement le thym est recommandé dans les états fébriles et grippaux, en cas de toux et maux de gorge, d’infections intestinales et urinaires. Un parfum boisé et chaleureux sa saveur reste longtemps en bouche. Le thym, sous sa forme commune, est une plante importante de la pharmacopée, et particulièrement dans le Sud de la France où elle pousse naturellement. Outre son utilisation aromatique dans la cuisine provençale, ses vertus diverses sont à même de soulager une grande variété d'affections respiratoires et intestinales. Il constitue ainsi un anti-infectieux à large spectre et un stimulant de l'immunité.

Sachet KRAFT 30 g

Les propriétés médicinales du thym
- Utilisation Interne : Soulage un large panel de pathologies respiratoires : calme les quintes de toux, notamment dans les affections de type coqueluche , bronchite , pleurésie , ainsi que d' autres de la sphère pulmonaire (emphysème par exemple ) par son effet spasmolytique. On l'utilisera encore pour l'asthme ou le rhume des foins. Antiseptique et antifongique : soulage les inflammations de la sphère buccopharyngée, caries, soins dentaires divers, sous forme de bains de bouche. : Diminue les sécrétions nasales ou rhinorrhées. Vertus spasmolytiques : soulager les dérèglements intestinaux tels que diarrhée, ballonnements, flatulences, colopathies diverses.
- Utilisation Externe : Sur de nombreuses pathologies dermatologiques, ses vertus antivirales, antimicrobiennes et antiseptiques sont mises à profit dans le traitement des mycoses, des plaies, de la gale, de l' herpès et, globalement, d'un large panel d'affections cutanées allant jusqu 'au zona.

Indications thérapeutiques usuelles : Affections respiratoires et de la sphère ORL : asthme, bronchite, pleurésie, rhume des foins, coqueluche, angine , otite, emphysème, rhume, rhinite, rhinopharyngite . Dérèglements digestifs et intestinaux : ballonnements , diarrhée, flatulences, mais aussi ulcère à Helicobacter pylori . Affections cutanées : dermatite, couperose , gale, herpès, zona, varicelle , mycoses, plaies, piqûres d'insectes , pédiculose. Affections buccales et dentaires : caries, mauvaise haleine , stomatite, aphtes, gingivite. Autres indications démontrées : Depuis quelques décennies, les propriétés antivieillissement et antioxydantes du thym ont été mises en avant par les scientifiques. Certaines variétés de thym, dont le thym à paracymène, sont utilisées afin de soulager les affections ostéo-articulaires telles que les rhumatismes ou l'arthrose.

Utilisation et posologie du thym & dosages :
- La consommation la plus simple est sous forme de tisane ou d'infusion, que l'on pourra prendre jusqu'à trois fois par jour dans les cas de fatigue généralisée ou d'état fébrile, en particulier lors des infections ORL classiques telles que le rhume, la rhinite, l'angine, etc. On préparera alors une infusion à base de quelques grammes de plante séchée infusée dans de l'eau bouillante. Elle soulagera encore les maux de gorge et les quintes de toux.
- Pour des affections plus sévères, on préférera les huiles essentielles. En application externe, l'huile essentielle diluée peut être appliquée directement sur la zone à traiter. On veillera à demander l'avis d'un médecin toutefois pour la prescription et l'utilisation des huiles essentielles, notamment la dilution nécessaire (à hauteur de 15% environ).
- En consommation per os, ne pas dépasser 5 gouttes par jour.
- Sous forme de sirop, en particulier afin de calmer les maux de gorge et les quintes de toux, on pourra le prendre à raison d'une cuillère trois fois par jour.

Précautions d'emploi du thym : L'utilisation du thym en phytothérapie ne nécessite pas de précaution particulière ; il est, en outre, très peu allergène. On veillera toutefois à consulter un spécialiste pour l'utilisation de ses huiles essentielles.

Contre-indications : Les personnes sous traitement anticoagulant devront veiller à avoir une consommation relativement faible de thym, afin de limiter les apports de la vitamine K présente dans cette plante et qui participe au processus de coagulation du sang. Les personnes allergiques aux plantes de la même famille que le thym (comme la menthe) devront prendront des huiles essentielles avec précaution en cas de sensibilité croisée. D'une manière générale, l'utilisation des huiles essentielles est déconseillée aux femmes enceintes.

Effets indésirables : En dilution trop faible, l'huile essentielle peut être irritante pour les muqueuses fragiles. Elle peut être aussi très modérément hypertensive et on veillera donc à ses apports pour les personnes sous traitement anti-hypertensif.

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments : Pas d'interactions connues.

Interactions avec des médicaments : Pas d'interactions connues.

Plus d'infos >>>
11,95 €
TILLEUL AUBIER ROUGE BIO SK100 NN0078 TILLEUL AUBIER ROUGE BIO SK100
Famille : 02. Nutrithérapie / 8. Herboristerie Unitaire Plantes Médicinales
Dépuratif & Stimulant

Nom botanique : Tilia Platyphyllos
Classification botanique : Famille des tiliacées (Tiliaceae)
Partie utilisée : Aubier coupé
Qualité : Issu de l'agriculture biologique

Formes et préparations : infusions, décoctions, teintures mères, extraits aqueux, dilutions homéopathiques, miel, gélules

Le tilleul favorise l’élimination des déchets et toxines, il est apprécié pour ses vertus drainantes du foie et de la vésicule biliaire. On lui prête également des vertus anti-rhumatismales. L’infusion de tilleul a un goût légèrement miellé. Le tilleul est apprécié pour ses vertus antispasmodiques, calmantes et sédatives depuis l’Antiquité. Il est connu pour ses effets bénéfiques sur le sommeil, le stress et l’angoisse. Les fleurs sont utilisées pour réduire les sécrétions nasales et faire chuter la fièvre dans les états grippaux. Il est parfois conseillé pour calmer les démangeaisons et faire baisser la tension artérielle.

Sachet KRAFT 30 g

Les propriétés médicinales du tilleul
- Utilisation Interne : Troubles nerveux : diminue les spasmes, les palpitations, les maux de tête, les tensions, les crises d'angoisse, l’anxiété, la fatigue. Insomnie : favorise le sommeil et l’endormissement. Troubles digestifs : diminue les spasmes et les troubles digestifs liés au stress. Troubles ORL : traite le rhume, diminue les sécrétions nasales, recommandé pour faire baisser la fièvre.
- Utilisation Externe : Dermatologie : indication apaisante dans le cas de démangeaisons cutanées, crevasses, gerçures.

Indications thérapeutiques usuelles : Le tilleul est connu pour ses effets tranquillisants. Il diminue le stress et améliore les états anxieux et les troubles du sommeil. Il aide également à diminuer la tension artérielle et a des effets diurétiques. Autres utilisations usuelles concernent le soulagement de troubles digestifs à type de spasmes ainsi que les symptômes liés aux rhumes. Autres indications démontrées : Le tilleul est proposé en traitement de long terme contre l’hypertension lorsqu’ 'elle est associée à l’artériosclérose. Il sera conseillé pour traiter les crises de goutte ou de rhumatismes aigus. Ses bienfaits sont également reconnus dans l’élimination des toxines, grâce à son action hépato- tonique. On le conseille en présence de cholestérol ou d’acide urique. Certains phytothérapeutes le recommandent dans le cadre d'un régime amaigrissant ou pour soigner les troubles thyroïdiens.

Utilisation et posologie du tilleul & dosages :
- On utilise les fleurs et les bractées principalement en infusions. Le goût des infusions est agréable et apprécié de tous les consommateurs de tisanes. Il est possible de réaliser une infusion maison.
- Pour une infusion : disposer une cuillère à soupe de fleurs de tilleul séchées par tasse. Ajouter de l'eau bouillante et laisser infuser une quinzaine de minutes. Le dosage préconisé est de 4 tasses par jour au maximum. Il est également possible de faire une infusion à partir des feuilles de tilleul séchées, en alternative au thé ou au café.
- En décoction : faire bouillir environ 50 g de fleurs séchées dans un litre d'eau puis filtrer. Il est recommandé de boire cette décoction à la fin de chaque repas.
- Les fleurs et les feuilles de tilleul peuvent être incorporées à une salade qu'elles ne manqueront pas de parfumer.
- L'aubier de tilleul est commercialisé sous diverses formes (ampoules, gélules), seul ou associé à d'autres plantes.
- Pour calmer les démangeaisons et les sécheresses cutanées, se procurer de l'eau florale à base de tilleul et l'appliquer sur les zones à traiter.

Précautions d'emploi du tilleul : Aucune précaution particulière d'emploi du tilleul aux doses recommandées en phytothérapie. Un avis médical sera cependant demandé au médecin traitant, dans le cadre d'un traitement de longue durée ou de grossesse.

Contre-indications : Aucune contre-indication au tilleul utilisé en phytothérapie

Effets indésirables : Les effets secondaires sont rarissimes. Dans le cas d'absorption en grande quantité, le tilleul peut entraîner des troubles digestifs sans gravité (diarrhée).

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments : Pas d'interaction connue.

Interactions avec des médicaments : Pas d'interaction connue.

Plus d'infos >>>
8,50 €
VERVEINE ODORANTE BIO SK30 NN0079 VERVEINE ODORANTE BIO SK30
Famille : 02. Nutrithérapie / 8. Herboristerie Unitaire Plantes Médicinales
Apaisante & Diurétique

Nom botanique : Lippia Citriodora
Classification botanique : Famille des verbénacées ( Verbenaceae )
Partie utilisée : Feuilles entières
Qualité : Issu de l'agriculture biologique

Formes et préparations : gélules, infusions, huiles essentielles

La verveine est utilisée depuis longtemps pour favoriser le drainage rénal et contre les inflammations articulaires. Elle apaise certains maux de tête et équilibre le système nerveux. Une saveur fruitée, douce, très parfumée. Connue et utilisée depuis l’Antiquité, à la fois pour ses vertus thérapeutiques que pour ses pouvoirs prétendument surnaturels l’action bénéfique de la verveine officinale, verveine sauvage, porte sur les sphères digestive et inflammatoire. Dans le premier cas, elle traite les digestions difficiles, les maux de ventre, elle stimule l'appétit et la fonction hépatique. Dans le second, on lui prête une action semblable à celle de l’aspirine, soulageant les inflammations. Elle a aussi des propriétés apaisantes et anti-stress.

Sachet KRAFT 30 g

Les propriétés médicinales de la verveine
- Utilisation Interne : Action sur le système digestif : digestions difficiles, maux de ventre, diarrhée. Action anti-inflammatoire : rhumatismes, douleurs. Action sur le système nerveux : anxiété, vertiges.
- Utilisation Externe : Contre les affections de la peau : peaux atopiques, érythèmes fessiers ou solaires, crevasses, gerçures, piqûres d'insectes, contusions et foulures.

Indications thérapeutiques usuelles : Troubles digestifs (digestion difficile, stimulation de l'estomac), vertiges, migraines, douleurs articulaires et rhumatismes, ecchymoses et douleurs à la suite de chocs traumatiques. Autres indications démontrées : La verveine officinale a des propriétés anti-inflammatoires. Grâce à la présence de prostaglandines qui régulent la dilatation des vaisseaux et l’agrégation des plaquettes, elle peut avoir une action semblable à celle de l'aspirine. A la fois antitussive et antispasmodique, on lui attribue un effet relaxant dans les états de fatigue nerveuse et les crampes. Elle est aussi préconisée pour soigner ou traiter les aphtes. Elle agit sur le système hormonal, notamment sur les règles irrégulières, et a un effet stimulant sur l’utérus. La verveine favorise l'appétit grâce à son action sur les sucs digestifs.

Utilisation et posologie de la verveine & dosages :
La verveine officinale s'utilise sous différentes formes.
- La préparation la plus simple consiste à verser de l’eau bouillante sur 1,5 g de verveine coupée puis de filtrer après cinq à dix minutes. La verveine officinale peut aussi se conseiller en bain de bouche en cas d'ulcères buccaux.
- Sous forme de teinture mère, à raison de 30 à 50 gouttes par prise, la plante est préconisée pour lutter contre les troubles nerveux
- Sirop de verveine : Utilisation : lors de troubles du sommeil, de stress, de troubles gastro-intestinaux liés à la nervosité, ballonnements. Ingrédients : 10 gr de feuilles séchées de verveine odorante (15 à 20 gr de feuilles fraîches de verveine odorante), 500 ml d'eau, 500 gr de sucre. Préparation : Chauffez l'eau à ébullition puis rajoutez le sucre. Continuez à chauffer le mélange jusqu'à la dissolution du sucre et jusqu'à l'obtention d'un mélange sirupeux (on peut observer des "grosses bulles"), comptez environ 10 minutes de cuisson. Rajoutez les feuilles de verveine odorante puis éteignez le feu.  Laissez refroidir et reposer pendant 15 minutes. Filtrez. Mettez dans des bouteilles bien fermées, colorées (pour protéger de la lumière) et si possible stérilisées dans un bain-marie. Faites une étiquette. Vous pouvez facilement faire une étiquette pour votre remède par exemple avec le nom de la préparation, la posologie, la date, etc. tout simplement en imprimant sur une feuille votre étiquette, la découper puis la coller sur la bouteille en trempant la face qui doit coller de l'étiquette dans du lait. Posologie : Buvez 1 à 2 cuillères à soupe de ce sirop 2 à 3 fois par jour en cas de stress ou de troubles digestifs. Contre les troubles du sommeil. Buvez 2 cuillères à soupe 1 h avant d'aller dormir. Temps de conservation : Plusieurs mois (avec bouteilles stérilisées au bain-marie).

Précautions d'emploi de la verveine : La verveine officinale est utilisée couramment, sans que des effets toxiques graves aient été signalés. Il est néanmoins recommandé de consulter son médecin, car de nombreuses contre-indications existent.

Contre-indications : Eu égard à ses composants, il convient d'utiliser la plante avec prudence chez les personnes présentant une insuffisance hépatique, suivant des traitements anticoagulants, ayant des problèmes de tension (soit une faible pression, soit prenant des médicaments contre l' hypertension artérielle), souffrant d'anémie, de troubles gastro-intestinaux ou de troubles neurologiques. La plante ne doit pas non plus être utilisée par les femmes enceintes ou qui allaitent.

Effets indésirables : Les effets les plus fréquents de la verveine officinale se rapportent à ses propriétés allergènes et, dans cette hypothèse, il est recommandé de ne pas en ingérer. Elle interagit ainsi avec des enzymes du foie qui modifient le métabolisme des médicaments. En ce qui concerne la sphère gastro-intestinale, les iridoïdes présents dans la plante peuvent provoquer la contraction des muscles de l'intestin. Des dermatites ou allergies anaphylactiques sont aussi possibles au contact de la plante.

Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments : Il n'y a pas d'interaction connue.

Interactions avec des médicaments : Des interactions de la verveine officinale avec certaines médications ont été constatées : Ainsi, la présence de vitamine K dans la verveine diminue l'efficacité des coagulants. La verveine officinale empêche l'action des œstrogènes dans le cadre d'une hormonothérapie et inhibe l'absorption du fer. Les propriétés anti-inflammatoires de la verveine amplifient l'effet de médicaments aux mêmes propriétés.

Plus d'infos >>>
9,50 €
Articles de 11 à 20 (sur 22)
Photos non contractuelles
© 2012-2019 Naturellement Bien